Mais bordel ! Osons !

Publié le Publié dans Mon avancée

L’autre… Ça fait des lustres qu’elle n’a plus rien écrit et elle nous parle d’oser…

Stop ! Non mais si vous saviez… Certes, cela fait un moment que je n’ai pas écrit sur mon blog, mais cela ne veut pas dire que je n’ai rien fait. Nuance ! Ceux qui me suivent le savent.
Cela étant, il n’est pas impossible que j’aie quelque peu procrastiné ces jours-ci… Ben quoi ? Cela ne vous arrive jamais ? Allez… Avouez… Parce que je vois déjà des nez de Pinocchio se profiler à l’horizon… Ouais ouais… Carrément plein…

Alors… Pourquoi vous dis-je d’oser ??? Parce que oui BORDEL, cela vous ouvre des portes… Mais quelles portes ! Dingue ! Quand tu cherchais une issue, ben la voilà qu’elle émerge… N’est-ce pas magnifique ?
Mais attention, cela semble facile, mais pas tant que ça. Quoique… Lorsqu’une fois que vous avez fait le pas, finalement c’est pas si compliqué.

Non mais Sonia… Tu ne serais pas un tantinet contradictoire ???  Héhé… Bienvenue dans mon moi intérieur…

Ces derniers temps, je bloquais sur une chose qui n’a fait que me bouffer de l’intérieur. Je suis restée coincée sur ce sujet un bon moment. Je cherchais THE solution pour régler le problème. Cependant, je ne me rendais pas compte qu’à force de vouloir sortir de ce gouffre, c’est cela qui m’empêchait de trouver la clé du mystère.
Je suis bien consciente que je ne vous parle pas de ce fardeau, mais je le ferai quand je serai prête. Pas aujourd’hui donc…

Bref. En définitive, j’ai fini par comprendre, qu’il fallait que j’arrête de m’obstruer le chemin… Et que pour résoudre cette énigme, je devais me bouger le popotin ! Je me devais de sauter dans le grand vide ! Bien entendu, il ne faut pas y aller sans réfléchir… Jusque-là on est bien d’accord. N’est-ce pas ?
Encore que… Des fois, vaut mieux pas réfléchir et se jeter à l’eau…

Euh… Sonia… Tu recommences… Quoi ? Ma divergence ? Je vous l’ai dit… J’aime brouiller les pistes….

En fait, il y a quelques mois, j’ai rejoint un groupe. Et je peux vous dire qu’à ce jour, je n’ai aucun regret, mais alors aucun regret d’avoir appuyé sur le bouton « Rejoindre ». Oh que non !!!
Et vous savez Pourquoi ? Parce que je me suis fiée à mon instinct ! Désormais vous le savez, je ne jure que par lui !

Si un jour vous nous y rejoignez, vous constaterez que l’ambiance est vraiment de ouf et que l’admin est juste d’enfer ! Et surtout, oui surtout, vous apprendrez à vous surpasser. Parce que soutien, partage, apprentissage sont de rigueur et ce, en étant smily, fun et sexy ! Ça vous dit quelque chose ?

Et bien, il se trouve que je grandis chaque jour… Ah bon ? J’ai fini de grandir ? Non mais ça je le savais ! Je ne vous parlais pas de ma taille mais de mon esprit. Vous êtes vraiment incorrigibles tout de même !
Et puis surtout, oui surtout, j’ose ! J’arrive même à me surprendre moi-même !

Je l’avais constaté lors de ces défis. Vous vous souvenez ? Les fameuses vidéos ? Et bien nous sommes allés plus loin… Celui de faire un live ! Vous imaginez le truc ? Attention, je vous ai toujours à l’œil mes chers Pinocchio… Parce que je le sais, c’est inévitable… La peur est tous en nous ! Faites pas genre vous avez été à l’aise du premier coup !

Et bien, notre chère admin m’a juste un peu lancé un appel pour que j’ouvre le bal… Je lui ai donc promis, que je le ferais le lendemain… Mais qu’avais-je dis ? Vous imaginez bien que l’angoisse a jailli dans mon for intérieur… Bon, ne vous inquiétez pas, cela ne m’a pas empêchée de dormir…

Par contre, j’ai dû attendre une bonne partie de la matinée en espérant que quelqu’un se jette à l’eau avant moi… Et une personne l’a fait… Mais c’était en mode « R2-D2 » (P’tit clin d’œil).

Alors, l’estomac noué, je me suis installée, j’ai appuyé sur le bouton « Direct », j’ai écrit l’intitulé, et… Pouah ! J’ai eu comme un blocage… J’y vais… J’y vais pas… Sonia… N’oublie pas ta promesse… Non je ne peux pas… Et puis oui quoi ! J’avais promis et je ne recule pas devant un défi ! C’est vrai quoi ! Et j’ai cliqué sur démarrer… 3 longues secondes s’en sont suivies… (Pour ceux qui ne sont pas au courant, le live commence 3 secondes après…). C’était parti !

Y a eu des trous, de jolis petits noms d’oiseaux, beaucoup d’hésitations, des tremblements… (Et oui… Et il y en aura toujours et encore…) Mais qu’importe ! Le plus dur était passé ! Et surtout, j’avais surmonté cette peur ! Une fois de plus !
Du coup, je me suis désormais lancée mon propre défi. Si j’arrive à 500 likes sur ma page Facebook, je ferais un live ! Oui oui ! Vous avez bien lu !
A moins que… Je ne me lance avant… Ou pas… Qui peut savoir… Hihihi ! Ok. J’arrête !

Vous êtes toujours là ? Allez encore un petit effort…

Je ne me suis pas arrêtée là.

Un jour, notre chère admin a décidé de créer son propre magazine. Elle demanda donc si nous voulions y participer en partageant notre parcours, ou encore des tuyaux sur notre activité… Ben vous savez quoi ? Cette fois-ci, je n’ai carrément pas réfléchi et j’ai dit oui ! Parce qu’en réalité, depuis tout ce temps, pas mal de personnes m’avaient aidé pour avancer, alors pourquoi pas moi ? Finalement, je pouvais, moi aussi, apporter quelque chose. Alors voilà. Je venais encore de franchir une barrière.

Mais vous me croyez si je vous dit que de voir sa tronche pour la première fois dans un magazine c’est juste un peu bizarre ? Et qu’une fois que c’est publié vous ne pouvez revenir en arrière ? Et que cette saleté d’angoisse vous suit telle une ombre encore et encore ?
Vous savez quoi ? ON S’EN FOUT !!! Parce qu’encore une fois, j’ai osé ! Et ça fait du bien au moral !

Le numéro 2 pointait le bout de son nez… J’ai eu droit à une nouvelle participation… Mais qu’allais-je raconter cette fois-ci ? Parce que je vous avoue, j’ai quelques articles en stock à écrire et à terminer, mais souvenez-vous, je procrastinais… Pffff… Sauf que j’avais déjà dit ok… Et revenir en arrière… Cela ne se fait pas… Et puis, le jour arrive, l’admin demande quel article je voulais publier… Je ne pouvais lui remettre un article que j’avais déjà publié parce que cela aurait eu le goût du « bis repetita ». Le déblocage se fit lors de l’un de nos échanges… Bingo ! Je l’avais mon sujet !
Et de quoi parle-t-il ? Ah ça mes amis… Il vous faudra télécharger le fameux mag… Sinon… Tant pis pour vous ! Héhé…
Si vous passez par le même lien, vous pourrez télécharger le 1er numéro.

L’article touche à sa fin… Simplement… Je vous annonce que l’aventure n’est point achevée me concernant, car ça y est, chiche j’en suis pour le prochain !

Et aujourd’hui, c’est décidé ! Coup de pieds aux f***** et en avant Moussaillon ! Mais la suite… Ce sera au prochain épisode… (Suspense quand tu nous tiens… Hihihi !)

Alors je vous le dis les amis : Osez, osez mais osez quoi !!!

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas,
c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles »

Sénèque

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le !

2 réflexions au sujet de « Mais bordel ! Osons ! »

  1. Bonjour,

    Le trac, la peur de l’échec, le manque de confiance en soi, ne pas s’aimer sont autant de mauvaises raisons de ne pas oser. Cela fait un an que je recule a faire des videos sur youtube dans la thematique de mon blog. Alors un jour c’est parce que je le dis ne pas avoir le matos ce qui est faux, un autre est que je me trouve idiot sur les photos (c’est vrai) mais ce n’est pas ma tronche qui interesse les personnes qui me suivent mais mon travail. Bref il faut que j’OSE apres un an d’existence de mon blog, il serait temps.
    Bon courage pour toi.

    1. Bonjour,
      Merci pour ton témoignage. Il serait effectivement temps que tu sortes de l’ombre. J’ai fait l’erreur une première fois et je me suis plantée. Aujourd’hui je vois les choses différemment. Et si tu veux mon avis, oublie le fait que tu te trouves idiot. Si l’on réfléchit, tout le monde se trouve idiot. Un conseil : sois toi. C’est le plus important. Et ne reste pas tout seul dans ton coin, tu constateras que d’autres ont le même souci. Le cas échéant, rejoint la communauté dont je parle. Personne ne juge. On est tous là pour s’entraider, partager et avancer. Bon courage à toi également. Au plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *