Mon avancée

Mes bonnes résolutions

Lors de mon article précédent (Vous ne l’avez pas lu ? C’est par Ici), je parlais de l’heure de mes bonnes résolutions… Parce que oui, l’année 2016 a été révélatrice à mes yeux.

Donc, alors que j’étais en pleine déprime, je me suis dit qu’il était temps que je refasse surface et cette nouvelle année tombait juste à pic.

Quelques mois auparavant, je tombais sur le blog de Céline, une télésecrétaire. J’y ai découvert son forum spécialement dédié à mon activité.
Après de longues hésitations, je m’y suis finalement inscrite. Une vraie mine d’or, riche en informations et en échanges. Seulement, je l’avoue, je suis restée quelque peu en retrait et j’ai fini par ne plus me connecter par manque de temps. Mais je vais y remédier…
Sans oublier que toujours par ce biais-là, je décidais de me référencer sur son site dédié aux secrétaires indépendantes.

Et mon portrait fut publié.

Entre-temps, je découvre une plateforme dédiée aux femmes entrepreneures et je m’y inscris. Quelle ne fut pas ma surprise, lorsque 1 ou 2 jours plus tard, Sabrina, la fondatrice de ce site me contacte. Un long échange s’en suivi. Très fructueux d’ailleurs. J’ai vraiment apprécié le fait qu’on s’intéresse à moi. C’était le coup de boost qu’il me fallait.
Du coup, elle me proposait de participer à un déjeuner pour échanger avec d’autres femmes entrepreneures. J’y ai réfléchi et je me suis dit Pourquoi pas. Moi, la super timide, j’allais à un déjeuner où je ne connaissais personne…
Bon ceci étant, chassez le naturel, il revient au galop… C’est pas bien grave… J’avais franchi une barrière… J’y ai appris pas mal de choses et j’ai trouvé cet événement plutôt sympa.
Quelques semaines plus tard, Sabrina me proposa d’être interviewée et j’ai accepté.

Et mon interview fut publié.

Je reprenais confiance en moi au fur et à mesure.
Cependant, je me tâtais… La fin de mon contrat en couveuse approchait et je ne savais pas encore si je poursuivait l’aventure ou pas…

Mais j’avais cette envie de continuer à y croire… Et plus encore lorsque l’on ma dit Laisse tomber… Ça ne marchera jamais…

Je tombe alors sur le blog de Grace. Un à un, je lis ses articles, rejoint son groupe, cherche de nouveaux conseils. À ce moment-là, je décide de me trouver un emploi salarié à mi-temps en ayant toujours en vue de garder mon activité. En vain…
J’ai dû, comme vous le savez déjà, me résigner à remettre à plus tard mon projet…
Ma motivation en avait pris un coup, mais pas moyen que j’abandonne. C’est en lisant un nouvel article de Grace que m’est venue cette inspiration.

Ainsi est née l’idée de créer un blog.

Alors, je me suis mise à réfléchir de quoi, comment… Mon cerveau partait en ébullition… Je notais, gribouillais, raturais… Tout était en vrac… Mais rien de concret réellement…

Là, je me rends sur le blog de Lyvia… Je commence à lire un article, puis deux, puis… Ça me parlait… M’inspirait… De fil en aiguille, j’adhère à son groupe, je fini par suivre son mini cours « 7 jours pour kiffer la life »… Dans le même temps, je décide de participer au « Challenge des possibles »…

Et vous savez quoi ? J’ai fini par me retrouver ! Pourquoi ? Simplement, parce que j’ai pu constater que j’étais rentrée dans un moule qui ne me correspondait absolument pas. On ne dirait pas comme ça, mais qu’est-ce que l’on est nombreux à avoir ce même ressenti… Rien que le fait de savoir que l’on n’est pas seul au monde à combattre ses petits démons intérieurs, de pouvoir en discuter et surtout de se faire comprendre, ça fait un bien fou !
C’est grâce au dernier défi, celui de se fixer un objectif avec une date précise que mon blog a fini par voir le jour…

Et avant-hier, je terminais le « F*cking challenge » de Céline (une autre) et son fameux « No way ! ». J’ai kiffé dire « F*ck ». Merci pour tes vidéos.

Maintenant Je ne vous dirai pas qu’aujourd’hui je suis au top de moi-même, mais je sais que je suis capable d’aller plus loin, au bout de ce que j’ai envie d’accomplir. Cela prendra le temps qu’il faudra, mais je pense pouvoir le dire : Oui c’est possible !

Et aujourd’hui cet adage prend tout son sens :

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin…

Parce qu’en quelques mois, j’ai franchi tellement de barrières que j’en suis presque fière !

Certes, le chemin va être long, mais je ne lâcherai rien ! Promis !
(Petit clin d’œil à toi Nina. Nos conversations me manqueront. Je te souhaite un paisible voyage sur le chemin vers la lumière…)

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le !

11 réflexions au sujet de « Mes bonnes résolutions »

  1. Hey hey tu nous donnes les liens vers ces fameux portraits et sites qui t’ont inspirée ? 🙂
    Sois fière de toi en tous cas, tu as passé un énorme cap. Maintenant qu’on t’a à l’oeil, t’es obligée de continuer 😀

    1. Bonjour Elina,
      Aussitôt demandé, aussitôt fait.
      Tu trouveras désormais tous les liens des sites et groupes qui m’ont inspirés ainsi que mon portrait et mon interview 😉
      Merci. Je commence à être fière oui…
      Et t’inquiètes, je vous laisserai pas tomber 😉

      1. Génial merci ! Tu sais qu’on a les mêmes valeurs ? 😉
        « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » est le crédo sur lequel je vais insister pour vendre mon activité d’assistanat indépendant 😉

          1. Merci c’est super !

            Je suis en train de créer le site web là, puis il me restera les supports de communication à réaliser, et je n’aurai plus qu’à attendre de pouvoir me lancer !

            Je ne peux débuter que le 1er octobre à cause d’une histoire de Pôle Emploi… Du coup je prends bien le temps de tout préparer !

          2. De rien.
            Cool. Tu es bien avancée finalement.
            Tu pourras déjà communiquer avant de te lancer. As-tu déjà des prospects ? N’attends pas en tout cas.
            Mais je vois que tu vas avoir le temps de le faire 😉

          3. J’ai un premier client presque sûr, mais c’est tout… Le commercial c’est pas du tout mon fort mais va falloir s’y mettre malheureusement ! Quand j’aurai un peu plus les moyens je crois que je déléguerai ça lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.