La Temp' Interview

La Temp’ Interview d’Agathe

Oyé Oyé, chers lecteurs assidus ! Écarquillez bien vos yeux ! En effet, je vous annonce, que désormais, il y aura une nouvelle rubrique sur mon blog. La Temp’ Interview ! D’où part cette idée ? Eh bien ma foi, c’est simple. Je fais partie, depuis quelques temps déjà, de la team du Groupe Facebook WESR, un groupe francophone d’entrepreneurs. Rentrée oblige, nous cherchions à renouveler le déroulement du groupe. Désormais, nous affichons chaque mois, le top 10 des participants. Et kirsch of the cake, chacun d’entre eux a droit un petit cadeau. Nous avons donc décidé à l’unanimité que le number one aura l’exclusivité d’être interviewé par moâ. Quant aux autres… Tututu ! Motus et bouche cousue ! Si vous souhaitez en savoir davantage, il vous faudra venir nous rejoindre. Assez de pipeletteries (nan, ne réfléchissez pas, je viens de l’inventer). Sans plus attendre, voici la Temp’ Interview d’Agathe. Oué, c’est elle qui a le privilège d’ouvrir le bal. Posez-vous bien confortablement et belle découverte !

© Agathe

Authenticité oblige, qui est Agathe sans sa casquette d’entrepreneure ?

Je suis avant tout maman-solo de 4 enfants, dont 3 ados, ce qui me prend déjà pas mal de temps et d’énergie !

A part ça, je suis en formation continue, dans les domaines du développement personnel, thérapie et coaching, en plus de participer à de nombreux cours.

Par exemple, cette année, je vais valider ma troisième année d’ANDC (Approche Non-Directive Créatrice), une approche de relation d’aide basée sur la relation et l’authenticité dans l’ici et maintenant. Je débute une formation en Circling (une pratique de connexion et d’authenticité) et je suis en phase de certification de coaching et facilitation avec Feminine Power (pour les femmes conscientes du 21ème siècle). Enfin, je participe au programme TrimTab de Buckminster Fuller Institute et je me forme à travers plusieurs cours en ligne. Je fais partie de deux groupes de Mastermind.

À côté de ça, j’anime des groupes Meetup (Haut potentiel/Zèbres Lausanne, Jeux de développement personnel et Jeux coopératifs, chez moi en Suisse).

Plus généralement, je suis passionnée par l’humain et sa place dans l’univers, la conscience et l’émergence du nouveau paradigme culturel qui est à l’oeuvre actuellement.

Nan mais WAOUH quoi ! Quelle énergie !

Alors, maintenant que nous savons qui est Agathe, peux-tu nous dire quelle est ton activité ?

J’accompagne les femmes à haut potentiel ou hypersensibles à découvrir leur Mission de Vie, se créer une vie à la hauteur de leur potentiel et de leurs aspirations, avec des séances de coaching.

Je propose également un accompagnement individuel et en groupe avec des jeux de développement personnel (Jeu du Tao, Jeu de la Transformation) et au travers d’outils tels que l’hypnose humaniste, la PNL et les rêves éveillés.

Je travaille aujourd’hui à mettre en place un programme d’accompagnement pour celles qui  souhaitent changer la culture, mais qui se sentent seules, incomprises, un peu « extraterrestres », pour leur permettre de créer des liens et de rejoindre une communauté d’autres femmes qui les comprennent, tout en actualisant leur propre être et en se créant une vie plus-que-satisfaisante, une vie personnelle et professionnelle profondément alignée avec elles-mêmes, leurs valeurs et leur mission de vie.

Je cherche à mettre de la joie dans tout ce que je fais et à aider les gens à se transformer pour leur permettre d’accomplir ce pour quoi ils sont sur terre, toujours  dans la joie.

Tu veux que je te dise, je kiffe grave ton univers ma chère Agathe !  Et si nous rentrions maintenant dans le vif du sujet.

© Le jeu de la transformation

Le temps est un si vaste thème. Quelle en serait ta propre définition ?

Je pense que le temps est notre seule mesure vraiment égalitaire : pour chacun, une journée fait 24 heures ! C’est de notre responsabilité de profiter de notre temps pour combler nos besoins et vivre chaque seconde pleinement.

Tu as tellement raison. C’est une très bonne réflexion et pourtant…

Sinon, es-tu plutôt en accord avec la gestion de ton temps ou comme le lapin blanc, tu cours toujours après lui ?

J’ai beaucoup travaillé à cet aspect de ma vie, comme tu as pu le remarquer, je ne m’ennuie pas beaucoup ! Et pourtant je ne cours pas après le temps non plus.

Mes amis n’en reviennent pas, parce que je ne fais pas les choses à moitié et je suis souvent en déplacement pour approfondir mes connaissances ou participer à des stages de développement personnel et je ne suis jamais stressée !

Pour gérer mon temps et mon énergie, j’ai parcouru un grand nombre de livres d’efficacité personnelle qui traitent de ce sujet et testé les méthodes. J’ai gardé ce qui fonctionne pour moi et laissé le reste. Je peux encore améliorer (on peut toujours améliorer), mais je crois que j’ai posé de bonnes bases.

Je constate oui, tu es une sacrée Working Girl !

Du coup, j’en viens à te demander, es-tu to do or not to do list ? Pourquoi ?

Je fonctionne avec des to do lists. Pour moi, c’est essentiel afin de me dégager le cerveau ! Une fois marqué sur ma liste, je cesse d’y penser. Il me suffit de voir ce qu’il y a à faire pour le faire : soit le planifier dans mon agenda, soit le garder à portée de main pour y revenir… quand j’aurais le temps !

Héhé ! Je pense bien qu’il faille bien t’organiser. Tu as un emploi du temps de Ministre !

© Jeu du Tao

À ton avis, qu’y aurait-il à améliorer, de façon à ce que tu puisses te dégager davantage de temps ?

Aujourd’hui, j’ai un nouveau facteur à prendre en compte et non des moindres : mon nouveau compagnon. Avant, en mode solo, j’avais beaucoup de temps pour étudier mes cours, m’occuper de la maison, travailler sur mes activités d’entrepreneuse et assister à des conférences en ligne, tôt le matin et tard le soir. Actuellement, je passe beaucoup de temps avec lui, il m’est difficile de prendre un moment le matin et en soirée pour mes activités. Quand il est là, je préfère être avec lui ! C’est une nouvelle organisation à mettre en place. Nous en avons parlé et cela se fait petit à petit.

Je dois également prendre le temps chaque semaine avec les enfants, pour les accompagner avec leurs tâches domestiques et me faire aider dans le rangement, la vaisselle, la lessive… C’est un esprit d’équipe que je cherche à leur transmettre : on est tous ensemble à vivre dans cette maison, si chacun y met du sien, on aura le temps pour regarder un film, jouer à un jeu ou même aller au parc d’attraction. Si je dois tout faire toute seule, je serais plus grincheuse, moins disponible et on ne pourra pas faire d’activités amusantes ! Avec les enfants, il faut répéter et tout est dynamique car ils grandissent rapidement, donc on ne peut pas faire les choses un bonne fois pour toutes, il faut toujours réévaluer.

Eh bien, je comprends le fait de tout poser et de devoir tout réorganiser ce que tu avais mis en place.

Avec tout ça, j’imagine que tu as pensé à déléguer. Cela te fait-il peur ? Qu’est-ce qui pourrait te faire enlever le pied du frein ? Ou encore, quelles seraient tes exigences ?

Je songe à déléguer pas mal de choses, du ménage au copywriting…

J’ai déjà vécu beaucoup de mauvaises expériences. J’ai perdu du temps et pas mal d’argent (sans compter l’aspect émotionnel, le fait de me sentir nulle et pas correcte).

Je crois que ce qui me bloque aujourd’hui. C’est la peur de ne pas trouver la bonne personne, qui soit vraiment à l’écoute de mes besoins et qui ne cherche pas à me faire adhérer à sa vision des choses, mais qui soit là pour m’aider vraiment selon mes propres critères.

Tout ça, c’est une question de feeling. Lorsque tu sens que ça ne matche pas, il faut zapper. Tu finiras par trouver LA/LES perle(s) rare(s). J’en suis certaine.

Allez, une p’tite dernière pour la route. Le temps, tu le considères comme ton ami, ton ennemi ou ton ennami ?

Le temps, c’est comme l’espace : en lui-même, ce n’est ni mon ami, ni mon ennemi ! Je vis dans une grande maison, alors l’espace, c’est comme le temps : beaucoup d’espace permet de s’étaler, mais au risque de finir encombrée ! Il faut apprendre à le maîtriser pour en faire un allié et ne pas le subir !

Quand je fixe mes priorités, il y a cette notion de discipline à avoir, je prends maintenant le temps pour faire ce que je n’ai pas toujours envie de faire pour profiter de mon temps plus tard, avec une impression de sérénité qui me vient des tâches accomplies de ma to do list ! Et parfois, je choisis de prendre à présent le temps pour procrastiner, mais je sais que plus tard, je vivrais ce sentiment d’urgence des tâches non accomplies. Je vis dans la souplesse et pas dans le contrôle, avec les autres comme avec moi-même, et ce, dans tous les domaines !

Sympa cette comparaison de l’espace de la maison et celui du temps. J’aime beaucoup. Je constate que le temps ne te fais pas peur. Tu gères plutôt pas mal sans te mettre la grosse pression. Je tenais vivement à te remercier d’avoir accepté mon cadeau et d’avoir joué le jeu. Tu as été au top. Je suis ravie de cette première. J’ai découvert davantage cette belle personne que je côtoie dans le groupe.

Voilà, La Temp’ Interview d’Agathe est désormais terminée. Avant de clore ce premier chapitre, si vous souhaitez, vous aussi chers lecteurs, découvrir davantage Agathe et son univers, il vous suffit de cliqueter sur les différents liens ci-dessous. Quant à moi, je vous donne rendez-vous le mois prochain, pour découvrir une nouvelle Temp’Interview

Son site web : agathebasset.ch

Sa page Facebook : https://www.facebook.com/agathecoach

Ses liens Meetup :
https://www.meetup.com/fr-FR/Haut-Potentiel-Les-Zebres/
https://www.meetup.com/fr-FR/Le-Jeu-De-La-Transformation/
https://www.meetup.com/fr-FR/Jeu-De-Mots-Et-Cooperatifs/

Une réflexion au sujet de « La Temp’ Interview d’Agathe »

  1. Super sympa ľ interview, merci à Sonia et à Agathe pour cet échange. Pour info, la prochaine rencontre offline à lieu chez Agathe le 24 octobre. Détails et inscription dans le groupe Facebook WESR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.