L'instant F.A.Q.

Une coquille…

Petit épilogue… Il faut savoir que que l’article qui suit a été publié dans le magazine n° 2 « Choisir de réussir sa vie d’entrepreneur ». Cependant, suite à un souci technique, le lien a disparu. Vous avez été un certain nombre à me le signaler et à me le demander. Par conséquent, le voici : Une coquille…

Mais de quoi elle nous cause cette illuminée ?
D’une coquille d’œuf ? Ou du couvre-chef de Caliméro ? Peut-être d’un fossile ?

Non mais non ! Je vous parle purement et simplement de ces petites fautes que l’on trouve régulièrement dans des contenus tels que les articles de blog, ou encore les e-books, voire même un simple e-mail…

J’attire votre attention, chers entrepreneurs, sur le fait que cela peut nuire à votre image. Il est primordial que vos supports soit impeccables !!!

Rendez-vous compte de l’impact que cela pourrait engendrer…

En effet, vous ne me contredirez pas si je vous dit que lire un texte bourré de fautes n’est pas franchement agréable… À la limite, on n’a pas vraiment envie de le lire.

Pas de panique ! J’ai la solution ! Bah oui ! N’oublions pas qu’à chaque problème, il y a sa solution… Si si ! Ne soyez pas si défaitistes voyons…

La solution

Dans un premier temps, vous saisissez votre texte sans trop vous poser de question. Laissez-vous guider par votre inspiration en n’omettant pas bien évidemment de sauvegarder au fur et à mesure, parce que sinon vous êtes dans la mouise… (Faites pas genre on le savait… Ça nous est tous arrivés un jour…).

Ensuite, je vous vois déjà me dire : « Aucun souci ! Il y a le correcteur ! ». Stop ! Je vous arrête immédiatement ! Ok, c’est chouette le correcteur, mais celui-ci peut indéniablement vous induire en erreur… Croyez-moi, il est capable de vous rajouter des boulettes plutôt que de vous les corriger… Je sais déjà que certains ne me contrediront pas… N’est-ce pas ? Oui je parle bien de vous…

Encore une chose à ne pas négliger… Les répétitions… Rien de plus horrible que de lire un écrit avec sans cesse les mêmes mots…

Et arf ! J’allais oublier… Les ponctuations qui se promènent toutes seules… Mais qu’est-ce qu’elles font en début ou en fin de ligne sans être accompagnées ?

Par conséquent, voilà, l’exercice est simple

Après avoir frénétiquement saisi votre contenu, il s’agit dans un premier temps de vous relire. Facile me direz-vous, sauf que cela n’est guère suffisant. En effet, vous penserez forcément qu’il n’y a aucune bourde ou encore très peu. Grossière erreur, car sachez que lorsque vous avez la tête dans vos notes, que la fatigue se fait ressentir, quand vous êtes têtus, que vous allez vous relire encore et encore parce que vous êtes un « chouilla » perfectionnistes… Vous allez bien évidemment vous planter sur toute la ligne…

Vous ne me croyez pas ? Vous avez torts chers amis entrepreneurs… N’oubliez pas, il y va de votre notoriété tout de même !

Bien, nous disions donc, qu’il fallait se relire. Sauf que, ne le faites pas tout de suite après avoir écrit. Imaginez que vous avez passé des heures entières à mettre en forme votre document, vous êtes bien d’accord qu’à un moment donné votre cerveau ne percute plus grand chose…

Je vous conseille fortement de lâcher prise. Faites votre relecture le lendemain ou le surlendemain histoire d’avoir les idées bien claires. Munissez-vous d’un dictionnaire de synonymes, il vous sera d’une grande utilité.

Ça y est vous avez suivi ces conseils ?

Vous croyez que vous y êtes et que tout est clair ? Ben non… L’enquiquineuse que je suis vous dira que vous ne pouvez pas être sûrs que toutes vos « pseudos » erreurs soient envolées. Parce que parmi vous, il y a les supers warriors qui se disent qu’ils n’ont fait aucune erreur, qu’ils sont infaillibles (vous vous êtes reconnus ?…).

Nan mais c’est pas fini avec votre légende urbaine ? Personne n’est parfait ! Des étourderies vous en ferez et vous ne le verrez pas…

Alors voilà, il y a bien évidemment plus simple et moins prise de tête. Et là, je vois déjà vos mines d’ébahies…

Il s’agit (et mettez votre fierté de côté s’il vous plaît) de confier vos écrits à une personne hors contexte, une personne dont c’est la spécialité, un être avec un œil de lynx (voire deux), quelqu’un, qui d’un coup de baguette magique gommera toutes ces vilaines « imperfections » qui polluent votre document.

Donc, dites-moi… Que préférez-vous ? Vous dépatouiller tout seul et rendre une base peu fiable ou bien déléguer et le résultat ne sera que sublimé et forcément mieux accueilli par vos lecteurs ?

Je vous laisse méditer sur le sujet chers amis entrepreneurs…

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.